QUI MANIPULE NOURREDINE ADAM ?

Vendredi 29 Déc. 2017 : 09H21

QUI MANIPULE NOURREDINE ADAM ?

Nourredine adam 6L’ex-coalition Séléka avait pris le pouvoir le 24 mars 2013. Nicolas Tiangaye, nommé Premier ministre par Michel Djotodia, président de la transition, avait formé son gouvernement. Dans ce gouvernement, Nourredine Adam était ministre d’Etat, chargé de la Sécurité Publique. Ne pouvant tenir à ce poste, faute de connaissance, de savoir, il a été remplacé par le pasteur Josué Binoua qui avait d’ailleurs bien rempli sa mission.

Après la démission de Michel Djotodia et du gouvernement Tiangaye à Ndjamena au Tchad, sous la pression de la Communauté Economique des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC), Nourredine Adam, N°2 de l’ex-coalition Séléka, aujourd’hui à Tiringoulou, village situé dans la préfecture de la Vakaga, se croit tout permis et au-dessus de la loi. Il prend des décisions comme s’il dirige une République. Chaque jour qui passe, on ne fait que parler de Nourredine Adam à longueur de journée. Aujourd’hui, il dit être prêt pour la paix. Il est l’homme de la paix. Demain, c’est un autre son de cloche. Les Centrafricains ne peuvent dormir la nuit à cause des déclarations fracassantes de Nourredine Adam. Ils ne savent pas exactement ce que ce rebelle veut. Le gouvernement et la Communauté internationale déploient des efforts considérables pour satisfaire les besoins des combattants non conventionnels. Malheureusement, ces efforts sont très mal perçus par les groupes armés. Nous citons entre autres, le FPRC de Nourredine Adam et Abdoulaye Hissène, l’UPC d’Ali Daras, le MPC de Mahamat Alkhatim, les 3R de Sidiki, le RPRC et tant d’autres.

La volonté, la détermination du peuple centrafricain pour la recherche de la paix et de la sécurité sur toute l’étendue du territoire national sont bafouées, foulées aux pieds par Nourredine Adam et ses acolytes. Le processus Désarmement, Démobilisation, Réinsertion et Rapatriement (DDRR) en cours est torpillé par Nourredine Adam. Récemment, il a annoncé le retrait de son mouvement politico-militaire de ce programme DDRR. Au courant de cette semaine, ce même Nourredine Adam veut déclarer la guerre au gouvernement, au cas où les éléments des Forces Armées Centrafricaines (FACA) formés et entraînés par l’EUTM seront déployés dans la région Nord sous son contrôle. En qualité de qui Nourredine a-t-il fait une telle déclaration à nos confrères de RFI ? Est-il le président de la République centrafricaine ?

Les agissements de Nourredine Adam ne sont pas le fruit du hasard. Cette situation s’explique. D’ailleurs, Nourredine Adam est un Tchadien qui se serait naturalisé centrafricain. Il a bénéficié et bénéficie toujours de soutien du régime d’Idriss Deby Itno. Pour votre gouverne, le Tchad avait officiellement fermé ses frontières avec la RCA. Observez ce qui se passe aujourd’hui à la frontière centrafricano-tchadienne. Les mercenaires tchadiens entrent en RCA et repartent au Tchad comme bon leur semble. Nourredine Adam lui-même va au Tchad comme il lui semble bon. Et pourtant, il est sous le coup d’un mandat d’arrêt international. Qu’est-ce qui empêche Ndjamena de l’arrêter et de le mettre à la disposition de la justice internationale (CPI) pour répondre de ses actes ? Sans nous voiler la face, Nourredine Adam est l’homme du Tchad. Il est téléguidé dans ses déclarations sans fondement.

En outre, Nourredine Adam se dit favorablement pour le déploiement des militaires français dans le Nord de la RCA. A-t-il oublié que François Hollande, l’ancien président français a déjà mis un terme à l’Opération Sangaris ? Quels sont ces soldats français qui doivent se déployer dans le Nord de la RCA ? La France a-t-elle encore dépêché ses soldats en RCA après le départ de Sangaris ? Difficile de le dire.

Dans le passé, Nourredine Adam avait monté certains compatriotes centrafricains habitant le Km 5 et d’autres villes du pays contre les militaires français de l’Opération Sangaris. Au Km5, on pouvait lire sur les murs des maisons, sur l’avenue Koudoukou et les banderoles : « Non à la France » ; « Sangaris dehors », et que savons-nous encore. Des marches pacifiques montées de toutes  pièces par Nourredine Adam qui haïssait, déboutait la France a fait salto arrière. Il préfère les militaires français au détriment des soldats centrafricains. Qu’est-ce qui explique cette situation ? N’y a-t-il pas anguille sous roche ? Nourredine Adam n’est-il pas manipulé ? Autant de questions qui dépassent l’entendement humain.

A vrai dire, Nourredine n’agit pas seul. Il bénéficie des aides multiformes de certaines puissances de ce monde qui ne veulent pas que la crise centrafricaine s’arrête dès maintenant. Nourredine reçoit des ordres, des directives venus d’autres pays car un individu ne peut constamment remettre en cause les décisions prises par un gouvernement légitime, issu des urnes. Nourredine n’est pas une autorité locale ou administrative mais plutôt un rebelle. Un gouvernement ne peut recevoir des ordres émanant d’un rebelle qui est un hors-la-loi.

Tôt ou tard, ceux qui manipulent Nourredine et autres seront dévoilés au grand jour par le Dieu Tout-Puissant (Allah). La souffrance du peuple centrafricain ne restera pas impunie. Dieu punira Nourredine Adam et ses manipulateurs.

 

Denis LOUGOUSSOU-NGOUVENDA

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire