QUAND CERTAINS ANTI-BALAKA DEGUISES EN ELEMENTS DES FACA ...

Mercredi 28/12/2016 : 10H22

QUAND CERTAINS ANTI-BALAKA DEGUISES EN ELEMENTS DES FACA FONT LEUR PROPRE LOI A L’ENTREE DE SICA 3 A BANGUI

 

Selon des informations concordantes et dignes de foi, émanant des habitants de Sica 3 dans le 2ème arrondissement de la ville de Bangui, il est fait état de ce que « certains Anti-Balaka civils déguisés en éléments des Forces Armées Centrafricaines (FACA), font leur propre loi à l’entrée du quartier Sica 3 (rue menant au domicile de l’ex-député Théophile Sony Collé). A partir de 18 heures, ces derniers ont l’habitude d’ériger une véritable barrière dont le but unique est de racketter principalement les conducteurs de taxis-motos sans oublier les autres passants qui empruntent cette ruelle.  Et cela même en présence des patrouilles nocturnes des Forces de Défense et de Sécurité intérieures,  ainsi que des Casques Bleus de la Minusca. Est-ce possible dans  un Etat légitime et de droit » ? Se sont-ils interrogés.

Fort de tout ce qui précède, nous nous posons la question suivante : « le ministre de la Sécurité Publique et de l’Administration du Territoire, n’est-il pas informé de ce fait barbare et anti-social qui se passe à quelques kilomètres seulement de son nez, et à Bangui, la capitale » ? Pourtant, au niveau de ce ministère, il y a la Direction de la Police Administrative (DPA), chargée de renseigner le ministre sur tous les faits susceptibles de porter atteinte à la tranquillité, à la libre circulation des personnes et des biens, et à l’ordre public. Et dans le but, eu égard aux renseignements dont il dispose, de réagir par anticipation et en toute connaissance de cause, pour étouffer dans l’œuf ou empêcher sur le cours,  de tels faits barbares et antisociaux. Généralement et malheureusement en RCA, tel ne semble pas être le cas. D’où les « mêmes faits produisent les mêmes effets ». A qui la faute ? Pourtant, «  gouverner, c’est prévoir », n’est-ce pas ? Mais en RCA, c’est tout à fait l’opposé. C’est bien regrettable dans un Etat dit légitime et de droit.

 

Le Petit YEKOA

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire