Président Touadéra et Chef Sandoumbé

20.04.2017 : 12H39

LE CHEF DE L’ETAT, FAUSTIN-ARCHANGE TOUADERA, A RENDU VISITE A CERTAINS CHEFS DE QUARTIERS DONT FATIMA-SANDOUMBE, DANS LE 6e ARRONDISSEMENT DE LA VILLE DE BANGUI

Sandoumbe et touadFaustin-Archange Touadéra, après son succès incontestable à l’élection présidentielle, est toujours proche de ses administrés pour consolider la paix perdue lors des évènements malheureux de la coalition Séléka qui ont endeuillé le pays. A l’époque de feu président David Dacko et feu empereur Bokassa 1er, les chefs du quartier étaient considérés comme les premières autorités dans leurs quartiers et villages respectifs. Ils étaient comme l’œil même du chefs de l’Etat. Tous les habitants du quartier, quelque soit leur rang social, ministre, député, préfet… doivent du respect à ces chefs. Mais dès la prise du pouvoir par le feu président Ange-Félix Patassé et avec la suppression des impôts directs, acceptée par tous, les chefs de quartiers et de villages ont perdu leur crédibilité et leur autorité. Ils sont semblables au simple citoyen lambda. Aucune autorité de marque ne leur rend visite, voire même le Maire de leur commune ou arrondissement. Mais, tout n’est pas perdu pour eux. Faustin-Archange Touadéra, actuel Chef de l’Etat, a décidé de leur redonner leur dignité d’antan.

En effet, dans la journée du lundi 17 avril 2017 à 16 heures 30 minutes, le quartier Fatima, situé dans le 6ème Arrondissement de la ville de Bangui, était en ébullition. Il y avait des cris de joie un peu partout. Mais de quoi s’agissait-il ? Mieux vaut crier, sauter de joie comme les autres, avant de se poser cette question. Enfin, c’est bel et bien le Chef de l’Etat, le professeur Faustin-Archange Touadéra en chair et en os qui a fait son apparition à bord de son véhicule de commandement, entouré de ses aides de camp pour honorer le chef du quartier Fatima, en la personne de Marc Sandoumbé.

Votre quotidien indépendant « Centrafric Matin » a trouvé, ce mercredi 19 avril 2017 à 06 heures 30 minutes, le chef du quartier Fatima, Monsieur Marc Sandoumbé qui nous donne sa réaction par rapport à la visite du Chef de l’Etat dans son quartier. « C’est une visite de famille. Le Président de la République est venu m’encourager. Il veut connaitre ma famille, mes relations avec mes administrés. Il est entré même dans ma maison avant de s’assoir à la terrasse », explique le chef du quartier. Il est à noter que le Chef de l’Etat, avant de prendre place, a fait le tour de la maison du chef de quartier pour saluer de sa propre main ses voisins directs. « Ce qui me touche au cœur, le Chef de l’Etat s’est incliné et avec ses deux mains, a salué ma mère. J’étais très ému. Je remercie le Chef d’Etat pour cet acte inoubliable. Avec lui, on a causé comme de vieux amis. C’est un homme, je veux dire, un Chef d’Etat  ouvert, très simple », a conclu le chef du quartier. Pour votre gouverne, Monsieur Marc Sandoumbé est déjà élu trois (3) fois comme chef du quartier et il totalise aujourd’hui 20 ans à la tête de la chefferie de son quartier. C’est une personne qui sait dire le droit. Et selon lui, Touadéra est l’unique chef d’Etat qui lui a rendu visite.

Dame Christelle Sali que nous avions trouvée chez le chef du quartier et qui a bien voulu répondre à notre question, a dit, « Je suis mère de famille. Je remercie le chef de l’Etat. Je veux qu’il pense aux jeunes de notre quartier ». En quittant le chef du quartier, à 300 mètres vers le Km5, face au bar Chapaga, nous avons trouvé un jeune homme, âgé d’une trentaine d’année, qui nous donne son impression : « Je me nomme Emery Assoko, j’habite le quartier Fatima-Sandoumbé. Je n’étais pas là lorsque le chef d’Etat est passé. C’est une très bonne initiative. J’avais fait un acte symbolique au Chef de l’Etat. En pleine campagne électorale, lorsqu’il revenait de Mbaïki, je lui avais donné publiquement une somme de Deux mille francs (2000F) CFA comme ma contribution pour sa campagne. C’est un homme  formidable ».

Quant à monsieur Aristide Mbéléta, alias « Démi-Million », « je suis témoin oculaire de la visite du chef de l’Etat. Sa venue coïncidait avec le retour du chef Sandoumbé du cimetière car ce dernier avait perdu un proche parent. C’est un honneur pour le chef de notre quartier, et pour moi, car j’ai serré la main du Président de la République ». Madame Lucie L.Ngango n’est pas restée silencieuse, « j’ai couru pour voir notre chef Sandoumbé à côté du Président Touadéra comme un aîné avec son cadet. Je suis très contente ».

Selon les informations en notre possession, avant d’arriver au quartier Fatima, le Président Touadéra aurai fait également honneur à certains chefs des quartiers Bimbo et Pétévo. Nous souhaitons que cette initiative soit aussi adoptée par le ministère de l’Administration du territoire. La proximité avec ses administrés est très importante.

 

Benjamin-Hervé LANGOSSENGU

       

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire