PLATEFORME RELIGIEUSE OU PLATEFORME...

Mardi 05 Juin 2018 : 10H34

PLATEFORME RELIGIEUSE OU PLATEFORME POLITIQUE ? LA CONFUSION EST TOTALE

Le pasteur guerekoyame gbangou l imam kobine et le cardinal dieudonne nzapalainga de g a drLes serviteurs de Dieu se préoccupent des brebis de Dieu. La politique est l’ensemble des systèmes qui font fonctionner la cité. Aujourd’hui, l’Eglise est séparée de la politique. la RCA est un Etat laïc. Mais la politique supervise l’Eglise. Selon les estimations empiriques, la RCA compterait environ 80 pour cent de chrétiens. Il y a aussi des animistes, notamment nos frères musulmans. Le public cible de la plateforme religieuse, ce sont les chrétiens (80 %) et les musulmans, environ (10 %). En prenant leurs bâtons de pèlerins, le Cardinal Nzapalaïnga, le Révérend Pasteur Grékoyamé et l’Iman Kobine Layama ont enfourché la toge de la diplomatie religieuse, afin d’avoir les voies et moyens d’éduquer, de sensibiliser et de convaincre leur public cible, à influencer le cours des évènements en Centrafrique. Le bon chrétien, comme le bon musulman, est la lumière du monde, c’est le sel de la terre. C’est la Bible, la parole de Dieu qui le dit.

Les croisades ininterrompues de la Plateforme religieuse n’ont jamais fait l’objet d’un compte-rendu public aux chrétiens et aux musulmans. La Plateforme religieuse navigue par-ci, par-là, au hasard de son bon vouloir.  C’est au nom des chrétiens et musulmans que vous sillonnez le monde entier. Vous avez reçu quoi, comment, de qui et pourquoi faire ? A un moment donné, nous avons entendu parler des logements sociaux en faveur des déplacés. Quel est le poids de la Plateforme dans la balance de la recherche de la paix? Il y a Bangassou et Mobaye qui tiennent à cœur le Révérend Pasteur Grékoyamé et le Cardianl Nzapalaïnga, ils vont et viennent. L’autorité que Dieu a conférée à ses serviteurs, n’arrive pas à infléchir la courbe de l’insécurité. Or, le passage du Pape a déclenché une certaine détente, a libéré le Km 5 et a ouvert la voie à la cohésion, un temps soit peu. L’onction divine confère l’autorité spirituelle et doit avoir de l’impact sur la vie des brebis de Dieu en Centrafrique. A Fatima dans le 6ème Arrondissement, l’autorité du Cardinal a été foulée aux pieds.

L’Etat centrafricain, conscient que la RCA est un pays laïc, n’a jamais demandé des comptes suite aux nombreux déplacements des ténors de la Plateforme. Ils font ce qu’ils veulent, comme bon leur semble, selon leur bon vouloir. Les projets de formation des jeunes s’apparentent désormais à une utopie, soit un projet millénariste. Après le séjour du Pape où musulmans et chrétiens jubilaient au stade 20.000 bars, c’est la rechute vertigineuse de l’élan de solidarité. La plateforme religieuse  semble abandonnée de Dieu, puisque leurs voix ne portent plus. Quand Dieu est avec vous, il vous inspire les bonnes paroles, les bonnes actions qui portent du fruit, le fruit c’est la paix.

Comme disait Jésus-Christ, « Je m’en vais, je vous laisse la paix, ma paix que le monde ne pourra vous la donner… ». Ceux qui marchent sur les pas des Jésus-Christ, ont le pouvoir spirituel de raviver cette paix. Pour cacher son échec cuisant et lamentable, dont les chrétiens eux-mêmes en font l’amer constat, la Plateforme verse dans la politique et pond non seulement un mémorandum, mais exige des clarifications au Chef de l’Etat de la coopération avec les russes. La Plateforme religieuse n’a plus les yeux et les oreilles spirituels pour discerner. C’est un anti-chambre politique.

Un analphabète, prisonnier au fond de la caverne de Platon, est en mesure de dire qu’il était temps que les Russes arrivent. La formation des FACA est-elle encore un mythe, une allégorie gréco-nubienne de l’antiquité supérieure? Les FACA sont des fantômes, personne ne peut les voir ? Béréngo qui a fait couler encre et salive, est une planète extraterrestre, ou c’est une localité de la Lobaye, à quelques kilomètres de Bangui en centrafrique. Touadéra doit clarifier quoi, comment, puisque la formation est concrète, palpable et visible à l’œil nu. La Plateforme religieuse vient-elle de naître, elle ne voit rien, ni ne regarde la télévision ? Les FACA qui faisaient des démonstrations militaires à couper le souffle, non, ce n’est pas possible. Que la Plateforme religieuse demande l’autorisation aux instructeurs russes, de visiter pour toucher physiquement les FACA, est-ce que ce sont des dessins animés que les instructeurs russes ont projetés à la télévision? Les Etats-Unis aussi interviennent dans la formation des FACA, concernant les officiers supérieurs pour l’encadrement de l’armée et dans le secteur très important de la logistique militaire. Avant l’arrivée des russes, avec la bénédiction totale du conseil de Sécurité, c’était le vide, l’Etat néant, l’Etat fantôme, pourquoi n’avoir pas demandé des clarifications sur la France qui a abandonné les Centrafricains à leur triste sort ? La France a-t-elle bien fait. La Plateforme religieuse était en diagonal entre deux avions, mais n’a jamais réussi à convaincre un pays de voler au secours de la RCA, de former la gendarmerie, la Police et l’armée. Pire encore, Djotodia avait dissout l’armée. Lorsqu’on perd l’onction spirituelle, on déraisonne, c’est du charnel pur. Dieu n’est plus avec la Plateforme.

L’Autorité religieuse est au-dessus des hommes, des rois, des empereurs, des chefs d’Etat. Si la Plateforme pleurniche devant les hommes, elle se rabaisse. Une vraie Plateforme religieuse, pas celle de Centrafrique, traite directement avec Dieu, c’est une vie de prière pour invoquer l’Eternel, pour implorer Dieu, afin qu’il délivre le peuple centrafricain des esprits du mal, des esprits méchants et cruels, pour asseoir la paix, la véritable paix qui ne peut venir que de Dieu Tout-Puissant, le miséricordieux et compatissant. Les enfants d’Israël ont crié, crié, crié jusqu’à ce que leurs gémissements parviennent aux oreilles de Dieu. Ils n’ont pas demandé une clarification à un homme, fut-il roi ou chef d’Etat, voire gouverneur. L’onction divine s’est évaporée, car l’argent, les honneurs et la  fidélité à Dieu, ne font pas bon ménage.

La Plate Forme religieuse a perdu ses repères et n’a plus l’Esprit de Dieu comme guide.

Julien BELA

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire