« NOUS FAISONS UNE REVOLUTION POUR LIBERER LE PEUPLE

Lundi 27.02.2017 : 09H01

 

  « NOUS FAISONS UNE REVOLUTION POUR LIBERER LE PEUPLE CENTRAFRICAIN DES ACTES CRIMINELS DE ALI DARAS ET DE SES HOMMES... », DIXIT LE GENERAL AZORE KALITE DU FPRC

Nourredine adam 01Azore Kalite, l’un des généraux du FPRC était l’invité du journal parlé de la radio Ndéké-Luka, le jeudi 23 février 2017. L’occasion pour ce dernier de clarifier la position du FPRC et de ses alliés (le MPC et le RPRC) dans tout ce qui se passe actuellement dans le Centre-Est de la RCA.

A en croire le général Azore Kalite, « nous faisons la révolution pour libérer le peuple centrafricain des actes barbares et criminels de Ali Daras et de ses hommes de l’UPC qui sont tous des étrangers, pour les chasser de notre pays la RCA. Il est nullement question pour nous de chercher à renverser le pouvoir de Bangui, ni d’exiger la partition du pays. Nous ne faisons pas la politique et les pourparlers qui se déroulent en Angola et à Rome ne nous concernent pas. Car notre seul objectif est de faire partir Ali Daras et ses hommes de la RCA.

Nous avions libéré les populations des localités de Bakala, de Ndassima et d’Ippy des affres criminelles de Ali Daras et de ses hommes. Si bien qu’elles sont sorties de la brousse et autres endroits de leur cachette et nous ont ovationnés et applaudis. Je vous assure que, dès que nous mettrions pieds à Bambari, il va avoir un tremblement de terre.

Nous au FPRC, sommes réticents au processus DDRR, c’est parce qu’il n’a jamais réussi dans le monde en général, et en RCA en particulier. Il faut se rapprocher des combattants sur le terrain, pour connaître les réelles motivations qui les ont poussés à prendre les armes. Pour nous, le DDRR, c’est le désenclavement à l’intérieur du pays, par la construction des routes, des hôpitaux, des écoles et autres structures socio-économiques. Pour ce faire, les Centrafricains devaient être unis, solidaires et s’aimer entre eux, pour que la sécurité et la paix soient effectives chez-nous en RCA ».

Fort de tout ce qui précède, nous posons une seule question aux responsables de la coalition FPRC-MPC-RPRC, celle de savoir : qui a fait venir Ali Daras en RCA ? La réponse à cette question revient à qui de droit.

Le Petit YEKOA

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire