LES ENNEMIS DE LA PAIX EN RCA ONT UN AGENDA CACHE...

Mardi 18 Octobre 2016 : 08h56

LES ENNEMIS DE LA PAIX EN RCA ONT UN AGENDA CACHE QU’IL FAUT SCRUTER A LA LOUPE ET REAGIR EFFICACEMENT

Rebelles seleka 2Ce qui se passe actuellement à Ngakobo et Kouango dans la Ouaka, à Ndomété et à Kaga-Bandoro dans la Nana-Gribizi, à Kouï et à Bocaranga dans l’Ouham-Péndé, dépasse tout entendement humain. Comment digérer et comprendre que des civils sont tués et massacrés, des maisons et villages entiers incendiés, des sièges des ONG humanitaires nationales et internationales pillés et saccagés, sous la barbe même des Casques Bleus de la Minusca ? Et ce, par les ennemis de la paix et du peuple centrafricains ? C’est pour autant dire que les criminels, les sanguinaires et les va-t-en-guerre de la nébuleuse ex-coalition Séléka, ont bel et bien un agenda machiavélique caché, fort longtemps derrière leur tête. Et sans nous voiler la face, chaque fils et fille de la RCA en savent quelque chose. C’est la « partition de la RCA ». Motif pour lequel, pour réaliser leur projet machiavélique, ces damnés de la terre et barbares, ont coûte que coûte décidé de rendre la RCA ingouvernable, en commettant des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité à grande échelle dans la quasi totalité des régions du pays. L’insécurité et l’impunité aidant, car les Forces Armées Centrafricaines (FACA) ne sont pas opérationnelles, depuis plus de trois (3) ans, pour protéger les populations civiles et défendre l’intégrité du territoire national. Un pays privé de sa propre armée nationale, n’est pas du tout un Etat souverain. Malheureusement, aujourd’hui, c’est la situation catastrophique et alarmante dans laquelle se trouve la RCA, malgré son retour à la légalité constitutionnelle, depuis le 30 mars 2016, qui l’empêche de prendre des décisions allant dans le sens de la sécurité. Incroyable, mais pourtant vrai.

D’où il est impératif, pour l’Exécutif, le Parlement et les Forces Vives de la Nation, vu la situation sécuritaire qui se dégrade de plus en plus, de s’asseoir autour d’une même table pour scruter à la loupe cet agenda caché des ennemis de la paix en RCA. Et pourquoi pas définir d’une manière consensuelle de grandes stratégies et actions citoyennes à mettre en œuvre, pour défendre efficacement la patrie en danger.

 

Le Petit YEKOA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire