LES 04 GRANDS EVENEMENTS DE 2016, AYANT MARQUE LA VIE DU P...

Mardi 27 Décembre 2016 : 09H16

LES 04 GRANDS EVENEMENTS DE 2016, AYANT MARQUE LA VIE DU PEUPLE CENTRAFRICAIN

04 grands evenements

L’année 2016 qui va passer dans cinq (5) jours, a connu quatre (4) grands évènements majeurs, ayant marqué la vie de toute la nation centrafricaine. Il s’agit entre autres du retour à l’ordre constitutionnel ; de la réussite de la table ronde de Bruxelles ; de l’élévation de l’archevêque de Bangui, Monseigneur Dieudonné Nzapalainga, comme Cardinal ; et la commémoration en grande pompe du 58ème anniversaire de la proclamation de la République Centrafricaine.

1.Le retour à l’ordre constitutionnel

Après plus de trois (3) ans de transition « chancelante », émaillée de tueries, d’incendies des maisons et villages, de destruction et pillages systématiques des édifices publics et privés, sans oublier les autres exactions et crépitements d’armes lourdes et légères de guerre, les électeurs centrafricains, de deux (2) sexes, déterminés, se sont mobilisés comme un seul homme, pour élire massivement, et surtout démocratiquement, leurs nouveaux dirigeants politiques (président de la République et députés de la nation). La fin du régime transitionnel a cédé la place au retour à l’ordre constitutionnel, c’est-à-dire à un régime démocratique, le 30 mars 2016. Fait marquant par la promulgation par décret de la nouvelle Constitution du pays par la présidente Catherine Samba-Panza, et l’investiture officielle du président de la République, démocratiquement élu, Faustin Archange Touadéra, par les juges de la Cour Constitutionnelle de Transition (CCT).

2.La réussite de la table de Bruxelles

La table ronde de Bruxelles en Belgique du 19 novembre 2016, a été une réussite éclatante. Car l’« Union Sacrée » des Forces Vives de la Nation autour du plan de relèvement post conflictuel de la RCA, présenté aux bailleurs de fonds, par le régime du président Touadéra, avait porté de bons fruits. Et ceci à 99,99 % des engagements promus par les bailleurs de fonds, et échelonnés sur trois (3) ans à compter de l’année 2017. Nous souhaitons que cette « Union Sacrée » puisse se renforcer davantage au plan national, autour des actions du gouvernement, pour le bien-être du peuple centrafricain et le réel décollage socioéconomique de la RCA.

3.L’élévation de l’archevêque de Bangui comme Cardinal

C’est un fait inédit qui a très marqué la vie de tout le peuple centrafricain en général. L’archevêque de Bangui, Monseigneur Dieudonné Nzapalainga, a été élevé comme Cardinal par le pape François, le 19 novembre 2016. Et c’est le plus jeune cardinal parmi les cinq (5) religieux africains qui ont reçu un tel couronnement papal, pour avoir œuvré pour la paix, la réconciliation nationale, la cohésion sociale et le vivre ensemble en RCA, au temps fort de la crise militaro-politique.  Il convient de souligner qu’il a été aux côtés de deux (2) autres serviteurs de Dieu, le pasteur Nicolas Guérékoyamé-Gbangou et l’imam Kobine Layama. C’est pour autant dire qu’être artisan de la paix, est la meilleure des choses au monde. Car la « paix n’a pas de prix, de couleur, de nationalité et de frontière », dit-on.

4.La commémoration en grande pompe du 58ème Anniversaire de la proclamation de la RCA.

Interrompue depuis le coup d’Etat de la nébuleuse ex-coalition Séléka, le 24 mars 2013, la commémoration du 58ème anniversaire de la RCA, de ce 1er décembre 2016, a été célébrée en grande pompe tant à Bangui, la capitale que dans certaines grandes villes du pays. Et dans la dignité et la liesse populaire, sans aucun incident majeur.

Tous ces quatre (4) grands évènements majeurs sont déjà prometteurs et pleins d’espoir pour la RCA et tout son peuple pour cette nouvelle année 2017 qui débutera dans peu de jours. Que Dieu bénisse son peuple de la RCA, pays situé au cœur du continent africain.

Le Petit YEKOA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire