LE NOUVEAU SECRETAIRE GENERAL DE L’ONU,

Mardi 10.01.2017 : 10H16

LE NOUVEAU SECRETAIRE GENERAL DE L’ONU, ANTONIO GUTERRES  FACE A LA PROBLEMATIQUE DE L’INSECURITE EN AFRIQUE

L’Afrique en général bouge aux bruits de bottes depuis un certain temps. Du Soudan , à la République Démocratique du Congo , en passant par le Mali , le Burundi ,la République Centrafricaine…l’Afrique fait face aux crises militaro-politiques et post électorales avec des conséquences extrêmement graves. L‘Afrique est entrain de traverser une période sombre de son histoire avec le développement du phénomène des terroristes à l’exemple du groupe islamiste Boko Haram qui sévit au Nigéria ,Cameroun, Tchad, Niger et bien d’autres pays africains. A cela s’ ajoutent les bandes armées qui massacrent, violent, tuent , pillent , incendient les villages et maisons, obligeant la population civile à s’exiler sur d’autres territoires tout en menant une vie ultra précaire.

L’Organisation des Nations-Unies (ONU), a toujours déployé ses troupes en Afrique et notamment dans les pays où les plus graves violations des droits de l’Homme se développent pour lutter contre la grande criminalité. C’est le cas de la Minusma au Mali, de la Monusco au Congo, de la Minusmad au Darfour et de la Minusca en RCA. La principale mission des Casques-bleus de la mission onusienne en Afrique est de protéger la population civile en détresse et ramener la paix .Or, depuis que l’ancien secrétaire général, Ban Ki-Moon était à la tête de l’ONU, les Casques Bleus déployés dans les pays africains en crises n’ont pu arriver à mettre un terme à la souffrance des populations  civiles. Les exactions, les viols, les destructions des édifices publics et privés ainsi que des biens des particuliers continuent de se commettre parfois en présence des Casques Bleus onusiens. La mission principale de l’ONU semble être échouée car les Casques-bleus n’ ont pas su maitriser la situation.

Ban Ki-Moon vient de remettre le relais à Antonio Guterres  nouveau secrétaire de l’ONU, ce mois de Janvier. Et nous osons croire que les données vont également changer pour donner un véritable sens à la mission des Casques bleus en Afrique. Il faut désormais doter les soldats onusiens d’un véritable mandat robuste et reviser certaines dispositions des résolutions du conseil de sécurité des Nations-Unies. Certaines formes de menaces des groupes armés à l’ exemple de Boko Haram , et de la LRA de Joseph Kony qui sévit en RDC et en RCA depuis longtemps, nécessitent des actions rigoureuses pour arrêter les massacres à l’ endroit de la population civile. La nouvelle année 2017 doit annoncer la fin de l’impunité dans les pays africains où les groupes armés sévissent. A cet effet, le nouveau secrétaire de l’ONU doit apporter de nouvelles stratégies dans la mission des Casques Bleus.

La souffrance des Africains a trop duré et perdure. Les Africains sont à la merci des seigneurs de guerre qui ravagent tout sur leur passage. Les pays européens et Américains sont largement en avance en terme de développement. L’Afrique, jadis pays de prospérité, de la paix, de la cohésion sociale et du vivre ensemble doit  reconquérir sa lettre de noblesse.

Bénistant MBALLA

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire