LE NOUVEAU GOUVERNEMENT FACE AUX ...

Jeudi 21.09.2017 : 09H47

LE NOUVEAU GOUVERNEMENT FACE AUX REACTIONS DU GRAND PUBLIC

Promesse tenue, le président de la République, Professeur Faustin Archange Touadéra, a mis en place le nouveau gouvernement. Avec pour cette fois-ci 34 portefeuilles ministériels, soit 14 de plus que dans l’ancien gouvernement. Cette nouvelle équipe gouvernementale n’est pas épargnée des réactions de l’homme de la rue. Satisfaction ou mécontentement, en tout cas, la population centrafricaine a un nouveau gouvernement.

Ce nouveau gouvernement toujours dirigé par Mathieu Simplice Sarandji compte désormais 05 femmes avec une subdivision des ministères. D’aucuns pensent que pour un pays comme la RCA en proie aux violences et où l’économie est mise en berne, où le trésor public dépend de la communauté internationale, il serait judicieux de chercher à investir dans l’éducation, la sécurité, la santé plutôt que de diviser les portefeuilles ministériels.

D’autres évoquent une idée selon laquelle, l’actuel gouvernement viserait à apaiser les cœurs et à unir les Centrafricains. Cette idée tient au fait que presque toutes les régions sont représentées dans ce gouvernement. Pour un gouvernement incompétent ou inefficace comme le gouvernement Sarandji 1, il faillait faire table rase et construire une nouvelle fondation. « On ne mélange pas un vin nouveau dans une vieille outre, ou encore, on ne coud pas un vieux tissu sur un nouveau », dit un adage.

Ce nouveau gouvernement n’apaise pas la soif de certains Centrafricains qui s’attendaient à un changement, un vrai changement. Car le gouvernement Sarandji 1 a lamentablement échoué, d’où faille-t-il que de nouvelles têtes de technocrates le remplacent.

 

Jean Max DELOUGA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire