LA REGION 6 DE LA RCA TOTALEMENT

Vendredi 28.07.2017 : 08H42

LA REGION 6 DE LA RCA TOTALEMENT COUPEE DU POUVOIR CENTRAL DE BANGUI : MAIS OU EST LA MINUSCA ?

Carte rca region 06Depuis plus de trois (3) mois, la région 6 de la RCA, regroupant les préfectures de la Basse-Kotto, du Mbomou et du Haut-Mbomou, est plongée dans un escalade de violences indescriptibles et sans précèdent. Et pour cause principale, cette région 6 est sous la coupe réglée des groupes armés, tels que l’UPC de Ali Darass, la coalition FPRC-Anti-Balaka et Auto-défenses de Nourredine Adam et consorts.

De ce fait, ces criminels patentés ayant la gâchette facile, dictent leur propre loi aux populations de la Basse-Kotto, du Mbomou et du Haut-Mbomou. A Alindao, Mobaye, Zangba, Pavica, Dimbi, les éléments de l’UPC règnent en maître absolu des lieux ; tandis qu’à Bangassou, Nzacko, Zémio… c’est la coalition FPRC-Anti-Balaka et Auto-défense  qui y sévissent. Des toutes ces villes précitées, les tueries, les rackets des populations civiles, les viols, les incendies des maisons et villages entiers, les pillages et destructions des édifices publics et privés sont légion. Et ce, au vu et au su des Casques Bleus de la Minusca déployés dans ces villes. Incroyable, mais pourtant vrai. L’insécurité a atteint son apogée dans la région 6, étant donné que toutes les activités politico-administratives, éducatives, sanitaires, socio-économiques, sportives… sont paralysées à cause de la présence permanente des hommes en armes. A titre d’exemple, il n’y a pas eu jusqu’à ce jour, l’organisation des examens de passage et le concours d’entrée en 6ème, tout comme le Brevet de Collège et le Baccalauréat au niveau de la région 6. C’est pour autant dire que cette région est totalement coupée du pouvoir central de Bangui, car étant sous l’hégémonie des groupes armés, qui dictent leur propre loi. L’inexistence de l’autorité de l’Etat aidant, tout porte à croire qu’on va doucement et sûrement vers la partition du pays. Et ce, à partir de la région 6.

Mais à ces ennemis de la paix, de la démocratie en RCA, nous leur disons que le peuple centrafricain est unanime pour dire « Non ! Non et Non ! » à la division, à la partition du pays et Oui à l’impunité zéro. « La voix du peuple, c’est la voix de Dieu », dit-on. Et ces ennemis de la République et de son peuple doivent l’apprendre à leurs dépends, qu’ils le veulent ou non. Leur projet diabolique de la « partition » de la RCA ne va pas voir le jour.

Toutefois, nous leur conseillons de déposer les armes et de renoncer à toutes les hostilités, qui n’honorent et ne grandissent personne. Car, c’est de la « vanité des vanités », a déclaré la parole de Dieu.

Le Petit YEKOA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×