LA FRANCE CONSIDERE-T-ELLE LES CENTRAFRICAINS...

Mardi le 13 Février 2018

LA FRANCE CONSIDERE-T-ELLE LES CENTRAFRICAINS COMME DES ETRES HUMAINS ?

Soldats operation sangaris patrouillent rues bangui mai 2015En terme de superficie, la RCA fait la moitié du Tchad et peut-être le tiers de la République Démocratique du Congo. 623.000 Km2, est-ce réellement trop vaste ? Certains négriers français pensent y trouver des arguments. La coopération entre la France et les Etats francophones conserve l’esprit de la traite négrière, la traite des êtres humains. Les colonies les plus pauvres au monde appartiennent à la sphère francophone, puisque toutes les richesses doivent embellir la France et rien pour ses pays. Le pillage des richesses est systématique. Toutes les entreprises françaises en zone francophone imposent le monopole. L’esprit des sociétés concessionnaires du temps de la colonisation y transparaît clairement, mêlant politique hégémonique et gestion d’une entreprise. L’Ambassadeur de France est le grand chérif, la mère-poule qui veille au grain sur la dictature du monopole absolu.

Total Centrafrique faisait la pluie et le beau temps. Chaque mois, il y avait rupture de stock. C’est la pénurie du carburant. Depuis que Tradex s’est implantée en RCA, les caprices de Total-Centrafrique se sont évaporés comme la fumée dans l’air. Mocaf, Sucaf et Socatraf ont conservé ce reflex antidaté, digne de l’époque coloniale. La France fait et défait les dirigeants centrafricains, faute de maturité politique. L’assassinat de Boganda, la chute de Dacko, celle de Bokassa, Kolingba, Patassé, Bozizé, l’ombre de la France est omniprésente. Les leaders ne comprennent pas cet enchevêtrement de coups d’Etat qui a maintenu le pays dans la misère. Les valets de la France sont encore nombreux et ils doivent courir à se rompre les jambes après un petit ambassadeur dit de France. Il est presque assimilé à un demi-dieu en Centrafrique. Chef d’Etat au service des intérêts de la France, cela marche un peu avec les miettes, mais vous ne serez jamais vous-même.

Les discours de Emmanuel Macron tiennent de la superstructure mais n’ont aucune prise sur l’administration de la France-Afrique qui colle à la peau de la France. Tantôt on veut suspendre les vols d’Air France, tantôt on noircit le visage de la RCA, alors que la priorité fondamentale du Centrafricain aujourd’hui, c’est la paix, la sécurité et la réconciliation. Les Etats-Unis, l’Union européenne, la Russie, la Chine et l’Union africaine rament ensemble avec les Centrafricains pour gagner l’autre rive. La nature a horreur du vide, disent les scientifiques. La chaise vide finit par avoir un occupant. La France abandonne la RCA, mais d’autres pays nous soutiennent. La France s’en va, la Russie arrive. Pourquoi la DGSE, Laurent Marshall et autres oiseaux de mauvais augures diabolisent-ils la RCA ? Après plus de 50 ans d’indépendance, la politique n’a pas varié d’un iota en Centrafrique. Les Centrafricains sont le peuple le plus bête au monde ? La France tire le wagon du G5 Sahel, c’est bien, ce sont des frères africains, mais qu’elle laisse la RCA se battre avec les vrais pays amis pour avoir la paix. La France dit oui au Conseil de Sécurité, mais avec un couteau caché dans le dos pour poignarder la RCA.

AREVA a débarqué en catastrophe en RCA pour prendre Bakouma, un site d’Uranium acheté à prix d’or, pour ensuite fermer et plier bagages. Les Centrafricains n’ont-ils pas besoin d’argent des richesses de leur pays ? Ce qui choque la décence, c’est l’acharnement de Isabelle Channel, de la DGSE en France. Elle n’a aucune prise sur les réalités centrafricaines. Pour noyer Touadéra, il faut l’accabler de tous les maux de la planète, de rage, d’Ebola, on ne sait plus quoi. Quels dignitaires en Centrafrique ont la carrure de déstabiliser Idriss Deby Itno, Denis Sassou Nguesso, Obiang Nguéma Mbazogo ? Même un détracté mental n’écrirait pas de telles âneries. Denis Sassou Nguesso, Idriss Deby Itno, Obiang Nguéma Mbazogo connaissent la RCA comme la paume de leurs mains. Il n’y a pas de milliardaires en RCA qui puissent se permettre une telle mésaventure. Isabelle Channel connaît-elle réellement la RCA ? A-t-elle reçu mission de noircir Touadéra ? Dans les Anti-Balaka et au sein des ex-Séléka, il y a des éléments des FACA qui y sont restés jusqu’à ce jour, notamment des gendarmes. Madame Channel semble être très jalouse de Touadéra qu’elle ne sait plus ce qu’elle raconte. Devant la crise en RCA, Touadéra a-t-il vraiment le temps de penser à déstabiliser les pays voisins ? Le Congo-Brazzaville était au chevet de la RCA, le président Sassou Nguesso était le principal médiateur de la crise centrafricaine. Obiang Nguéma, le président équato-guinéen a largement contribué, tant financièrement que matériellement, dans la réhabilitation des FACA, il y a quelques mois seulement. Le niveau des insanités de Isabelle Channel ne reflète la DGSE, car relevant des mesquineries, des débats de très bas étage. La RCA n’a pas une armée comme en Guinée-Équatoriale, au Congo-Brazzaville, au Tchad, au Cameroun. Une fourmi peut-elle soulever une baleine ? Isabelle Channel s’est trompée de cible et a trahi le projet de déstabilisation des pays précités par son pays la France.

Touadéra ne contrôle pas l’ensemble du territoire. Les trafiquants d’armes, de drogues y circulent comme bon leur semble. Les rebelles du Darfour, de l’Ouganda, de la RDC, du Tchad, se servent de la RCA comme base arrière. L’armée tchadienne entre en territoire centrafricain comme elle veut, fait ce qu’elle veut et repart comme elle veut. Le Tchad est très actif derrière les ex-Séléka et cela est connu de tous, l’Union africaine, les Nations Unies et toutes les grandes puissances. Affirmer le contraire serait ridicule de la part des Services de renseignements français, pour chercher les poux dans les cheveux de Touadéra. Le dossier russe ayant échappé aux Services de renseignements français, Touadéra est diabolisé, humilié, traité de tous les noms d’oiseaux lugubres.

Touadéra a remis la justice sur pied, malgré la pression de tous les groupes armés pour le faire reculer. Il n’est pas aussi faible qu’on ne le pense, c’est un acte de courage. Il a répondu au vœu de son peuple qui a réclamé justice. Les FACA sont dans une phase très avancée de leur réhabilitation, plus de 2.000 soldats déjà opérationnels. Touadéra est un homme de conviction. Les FACA, réclamées par le peuple centrafricain sont là, les armes aussi sont là. Toutes les institutions de la République sont opérationnelles, notamment la Haute Autorité Chargée de la Bonne Gouvernance. Le prochain épisode est la traque des grands criminels pour la Cour Pénale Spéciale (CPS), pour restaurer une paix définitive. Touadéra a passé 3 revues positives avec le FMI, où est le véritable motif pour le traiter de faible ?

Isabelle Channel n’a aucune prise sur la RCA. Ses problèmes personnels avec Touadéra, ne doivent pas influer sur la RCA. Les présidents Denis Sassou Nguesso, Idriss Deby Itno, Théodoro Obiang Nguéma, qui ont des ambassadeurs en RCA, qui sont bien informés. Ils doivent rigoler des venins déversés sur Touadéra par dame Isabelle Channel.

(Suite au prochain numéro).

 

Julien BELA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×