LA DEMANDE DE DESTITUTION DU MECKASSOUA

Vendredi 19.10.2018 : 10H39

LA DEMANDE DE DESTITUTION DU PAN MECKASSOUA EST OFFICIELLEMENT DEPOSEE

Ça y est ! Et ce n’est plus de l’utopie. La demande de destitution du président de l’Assemblée Nationale (PAN), Abdou Karim Méckassoua est officiellement déposée sur la table du bureau de l’Assemblée Nationale, le mercredi 17 octobre 2018.

Selon le 2ème Vice-président de cette 2ème institution de la République, Mathurin Dimbélet Nakoé, intervenant sur la Radio-Ndékè-Luka, ce jeudi 18 octobre, « nous avons déposé conformément à l’article 70 de la Constitution de la RCA du 30 mars 2016, la demande officielle de destitution du PAN Méckassoua, depuis hier. Sur 140 élus de la Nation, 97 ont signé la demande de sa destitution. Donc, nous avons dépassé largement le quorum d’un 1/3 de l’effectif des députés requis par les dispositions constitutionnelles de la RCA. La procédure et les conditions de destitution du PAN Méckassoua sont réunies et respectées. Il revient aux présidents des commissions Parlementaires, lors de leur réunion de ce vendredi 19 octobre, de se prononcer sur ce cas précis de la destitution du PAN Méckassoua. Et 72 heures après, il y aura une plénière, pour procéder à l’élection du nouveau PAN ».

Nous précisons que ce n’est pas un cas nouveau en Afrique, car dans un proche passé, il y avait eu la destitution des présidents des Assemblées Nationales au Sénégal et au Niger, pour ne citer que ces deux (2) pays. Mais pour quels motifs ? Est-ce aussi le même cas pour le PAN Méckassoua en RCA ? Ce sont les deux principales questions que nous nous posons. «  Qui vivra, verra » !

C’est donc une affaire à suivre de bout à bout, jusqu’à sa fin.

Le Petit YEKOA

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×