L’EGLISE : TABERNACLE DE DIEU OU CASERNE DE SATAN ?

Vendredi 27.01.2017 : 10H35

L’EGLISE : TABERNACLE DE DIEU OU CASERNE DE SATAN ?

Bible 2La  Bible par définition est la parole de Dieu donnée à l’Homme en vue de l’accomplissement du salut en Jésus Christ. Pour atteindre un tel objectif, Dieu choisit certaines personnes qu’Il utilise pour enseigner la bonne nouvelle du royaume. Ces personnes choisies par Dieu avant d’accomplir une telle mission suivent des cours dans des écoles de formations. C’est le cas patent de la Faculté de Théologie Evangélique de Bangui (FATEB) qui dispense des cours  aux élèves pasteurs qui par la suite deviennent des pasteurs proprement dits. Ces différentes formations se font selon les dénominations. C’est de cette manière qu’il y’a des pasteurs, des abbés, des évêques…considérés comme des serviteurs de Dieu pour guider son peuple.

L’église est considérée souvent comme un lieu sacré où la présence de Dieu se manifeste parmi son peuple. Pour ce faire, c’est un endroit qui doit être privé de toutes pratiques ténébreuses. Les pasteurs, les évêques et les adeptes doivent n’être guidés rien que par les enseignements des saintes écritures. Malheureusement, ce n’est pas le cas de la situation que nous vivons aujourd’hui avec des églises et des chapelles qui poussent comme des champignons sur l’ensemble du territoire. Aujourd’hui dans plusieurs églises, le véritable enseignement biblique est relégué au second rang. Certaines églises sont créées juste pour s’enrichir sur le dos des croyants. Les pasteurs sont là et ne déploient aucun effort pour trouver leur pain quotidien. Ils attendent que les adeptes fassent tout à leur place. Nous connaissons certains pasteurs qui ne travaillent pas, mais qui roulent des voitures de luxe et qui construisent des villas. Savez-vous comment ils ont fait pour arriver là ? Sans pour autant nous voiler la face, nous vous répondons à cette question en disant que c’est après avoir exploité les croyants à travers les dîmes et les offrandes qu’ils apportent lors de la célébration des cultes. N’est pas là du vol ?

Une exploitation de l’homme par l’homme qui se développe aujourd’hui au sein des églises. Et les pasteurs, les diacres les anciens sont les principaux auteurs. Or, Dieu a lui-même souligné dans les Saintes Ecritures que, « celui qui ne veut pas travailler, ne doit pas manger ». A travers cette parole, Dieu déteste la paresse et encourage le travail. Pour aller encore plus loin, il ajoute que, « tu mangeras à la sueur de ton front ». Mais ce que font aujourd’hui les responsables religieux dépassent tout entendement humain. Des cas de viols, de sorcelleries sont constatés dans les églises. Et se sont les responsables qui sont souvent accusés à tort ou à raison. Personne ne peut nous dire le contraire car nous connaissons certains leaders religieux qui font des pratiques ténébreuses soit pour devenir riche, soit pour maintenir leur poste juteux et continuer de racketter les adeptes. Au regard de tout ce que nous venons de dire, l’église est-elle un tabernacle de Dieu ou la caserne du diable ?

Les Centrafricains doivent se méfier de certaines pratiques qui ne cessent de se développer au sein des églises. La Bible n’a pas menti pour dire, « dans les derniers jours, ils s’élèveront des faux prophètes qui se disent serviteurs de Dieu. Ils feront de grands prodiges pour tromper le peuple et s’il était possible, même les élus ». Et nous osons croire que c’est ce qui se passe en ce moment. Comment comprendre que le pêché peut dominer un pays comme la RCA ou la majorité de la population connaît les Saintes Ecritures ? Le ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique et de l’Administration du Territoire doit prendre ses responsabilités face à la multiplication des églises en RCA. Certaines de ces églises n’ont pas d’agréments et donc ne sont pas reconnues par l’Etat. Malgré tout, elles fonctionnent. Il suffit que les responsables utilisent les salons de leurs maisons pour  servir de lieux de cultes. Et se sont ces genres d’églises qui nous perturbent avec des tapages nocturnes pendant toute une nuit lors de soi disant veillées de prières souvent transformées en lieux de rencontres et d’amours. C’est bien dommage de constater que certains leaders religieux se déguisent en loups pour détruire le temple du Tout puissant et dévorer ses brebis.

 

Bénistant MBALLA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire