KM5 : YOUSSOUF, ALIAS « YOU » ET FORCE ONE, ...

Vendredi 05/05/2017 : 10H16

KM5 : YOUSSOUF, ALIAS « YOU » ET FORCE ONE, NOUVEAUX MAITRES DU KM5 ? DES ECHANGES DE TIRS A CAUSE DU DECHARGEMENT D’UN CAMION : 01 MORT ET 01 BLESSE GRAVE

Km5 1

Le Km5, dernier bastion des musulmans de la capitale et poumon économique de la mairie de Bangui, reste et restera-t-il toujours la « zone rouge » de Bangui ? Malgré les efforts déployés par les hommes de bonne foi pour pacifier le Km5 et ses environs, des tensions persistent à n’en point finir. Certains leaders, pour ne pas dire des hors-la-loi qui se sont retranchés dans les 3ème et 5ème arrondissements de la ville de Bangui, sont un goulot d’étranglement pour les habitants dudit secteur.

Le mercredi 03 mai 2017, aux environs de 07 heures du matin, des détonations d’armes ont été entendues au Km5. D’après un habitant du Km5 qui a requis l’anonymat, « ce sont les éléments de Youssouf, alias « You » et ceux de Force One qui ont fait des tirs. L’incident est survenu à cause du déchargement d’un véhicule. Les hommes de « You » ont décidé de décharger le camion. Ceux de Force One n’ont pas voulu que ces derniers fassent le boulot. Une discussion acharnée est entamée entre ces deux (2) camps. Le propriétaire des marchandises, voyant que rien ne va entre les hommes de Force One et de You, a  choisi de ramener le véhicule dans sa concession privée. C’est en ce moment-là qu’ils ont commencé à tirer un peu partout car, ils se sont opposés à l’idée du propriétaire des marchandises qui se trouvent dans le véhicule et qui devaient être déchargées. Un commerçant qui se trouvait dans sa boutique a reçu une balle perdue et a succombé sur le champ. Certains individus ont été aussi blessés et évacués à l’hôpital ».

Un autre témoin oculaire a dit avoir assisté à une scène de débandade généralisée et le calme est revenu. « J’ai vu des gens qui couraient dans tous les sens, laissant même leurs marchandises par terre. Certains compatriotes musulmans, commerçants du Km5 leur disaient de ne pas courir un peu partout. Quelques heures après, le calme est revenu. Mais au niveau du rond point Koudoukou, les activités commerciales allaient bon train. Par contre, c’était au marché Sambo que celles-ci ont été paralysées pendant quelques temps », a-t-il indiqué.

Face à ce regain de violence, observé au Km5 à cause du déchargement d’un véhicule, nous nous  posons la question suivante : Youssouf, alias « You » et Force One sont-ils devenus de nouveaux maîtres du Km5 après le décès des sept (7) criminels patentés dudit secteur dont « 50-50 » et Abdoul Danda ? Il ne fait aucun doute. Car, il est inadmissible qu’à cause du déchargement d’un véhicule, des échanges de tirs entre ces deux (2) groupes font fuir de nombreux compatriotes qui se sont rendus au Km5 pour s’approvisionner. D’autres ont été atteints par des balles perdues et un commerçant est mort. C’est un crime odieux qui mérite d’être sanctionné avec la dernière rigueur. Les éléments de « You » et Force One ne peuvent pas se permettre le luxe de faire parler leurs armes, du moment où les yeux du peuple centrafricain sont tournés vers le vivre ensemble, la cohésion sociale, la réconciliation.

En agissant de la sorte, les déplacés et les exilés auront-ils le courage de revenir dans le secteur occupé par ces seigneurs de guerre ? Nous ne le pensons pas. Et ce sont des actes de cette nature qui sèment la terreur au sein de la population civile et qui ne favorisent pas le retour de la paix et de la sécurité en RCA en général, et au Km5 en particulier. Les éléments d’auto-défense du Km5 doivent agir vite pour barrer la route à ces criminels afin que de pareils actes ne se reproduisent plus. Et que fait concrètement aujourd’hui les FACA du Km5. Car d’après notre constat, elles sont opérationnelles parce que nous les voyons souvent faire des contrôles de routine au niveau du rond point Koudoukou. En principe, ce sont ces éléments des FACA qui devraient normalement mettre de l’ordre dans ce secteur. Malheureusement, tel ne semble pas être le cas. Au regard de ces actes barbares perpétrés par ces hors la loi, il serait aussi capital et urgent d’arrêter « You » et Force One. En outre, certains habitants du Km5 disent que ces deux (2) individus continuent à ce jour, à mettre la vie de leurs compatriotes en péril. Des gens seraient toujours assassinés, torturés par les hommes de « You » et de Force One, car ce sont eux qui règlent des différends au Km5 en lieu et place des autorités locales. C’est un grand danger. A l’allure où vont les choses au Km5, il n’est pas exclu que You et Force One sont devenus les nouveaux maîtres incontestables et incontestés de ladite enclave musulmane.

Des mesures urgentes doivent être prises par le gouvernement et la Minusca afin que le Km5 ne redevienne plus le « Couloir de la mort ». Il faut absolument aider les éléments d’auto-défense  et les FACA du Km5 à mettre hors d’état de nuire ces malfrats, ces bandits de grand chemin qui hantent la population du Km5 et tous ceux qui s’y rendent.

La réouverture du marché Km5, grâce aux efforts déployés par les commerçants et les auto-défenses, était un ouf de soulagement. Mais, si de tels actes se reproduisent, tous les efforts seront vains. C’est pourquoi, nous exhortons les habitants du Km5 et tous ceux qui s’y rendent d’être vigilants.

Youssous, alias « You » et Force One ne doivent pas penser qu’ils sont maîtres du Km5. D’autres les avaient précédés, où sont-ils aujourd’hui ? S’ils veulent faire quelque chose à travers le déchargement de ce véhicule, nous leur disons que le temps des actes barbares est révolu.

 

Denis LOUGOUSSOU-NGOUVENDA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire