DIPLOMATIE, SECURITE ET PAIX :

Jeudi 04 Janvier 2018 : 09H19

DIPLOMATIE, SECURITE ET PAIX : RCA ET RUSSIE, NIGER ET Italie, LA COULEUR DE L’EAU IMPORTE PEU

Quand la maison brûle, on ne voit jamais la couleur de l’eau. L’essentiel est d’éteindre la flamme jusqu’à la braise. Même l’ennemi juré, s’il apporte de l’eau pour aider à éteindre l’incendie, est le bienvenu. La RCA a réussi à obtenir de la Russie une aide, un don substantiel en armes pour doter les FACA. Que de supputations, que de manigances, que de manipulations, que de trahisons de son pays. Certains leaders politiques y trouvent l’occasion rêvée de mettre le bâton dans les roues de Touadéra.  Les uns rasent les murs de l’Ambassade de France, d’autres préfèrent aller vendre leur âme à l’Elysée. L’ennemi de la RCA, c’est le Centrafricain lui-même, fourbe et hypocrite, traître chevronné depuis la nuit des temps.

Dans le même sillage de la diplomatie sécuritaire, le Niger, Etat francophone comme la RCA, sollicite l’aide militaire de l’Italie, en soldats, environ 400 hommes, en armes et deux (2) avions de combat. Pourquoi le Niger n’a pas croisé les bras pour attendre la France ? Le Niger a signé un accord militaire bilatéral, et pourtant, la France est fortement engagée militairement au sein du G 5 Sahel, contre les terroristes. La France est sur tous les fronts pour mobiliser l’argent en faveur du G 5 Sahel, et qu’en est-il de la RCA ? La France était présente en RCA, avant d’abandonner les Centrafricains à leur triste sort. Les tueries, les carnages et les destructions ont rebondi de plus bel. Les Centrafricains s’entretuent comme des animaux, cela ne fait ni chaud, ni froid à la France. Devant ce tonnage de mépris de la France, les leaders politiques centrafricains trouvent le courage d’aller ramper à l’Elysée, de s’ériger en valets de la France.

Le niveau intellectuel et politique des leaders politiques centrafricains ne leur permet pas de comprendre grand chose. Emmanuel Macron n’a pas choisi le Burkina Faso au hasard pour sa descente en Afrique. C’est un peuple éveillé, révolutionnaire et hautement politisé. Les Burkinabé ont fait partir Blaise Compaoré du pouvoir sans l’aide de la France. Ils se sont farouchement opposés aux putschistes durant la transition, sans armes et sans pleurnicher devant la France. N’est-ce pas un message fort envoyé à toute l’Afrique ? Emmanuel poursuit : « Je suis comme vous (jeune NDLR), je n’ai pas connu la colonisation… ». De quelle manière Macron doit-il s’exprimer pour que la classe politique centrafricaine comprenne qu’il a tourné la page de l’humiliation ? En Yakoma, en Kaba, en Sango, en Banda… ? « Il n’y a plus de politique africaine de la France », a affirmé Emmanuel Macron. Si un esclave ne fait aucun effort pour reconquérir sa liberté, toutes les armées du monde n’y peuvent rien. Il restera esclave durant toute sa vie, c’est le cas de la classe politique centrafricaine. A quoi sert-il de mettre un anneau d’or au groin d’un porc ? Il va le traîner dans la boue.

Le Président nigérien a vu l’intérêt de son pays,  à savoir la sécurité de son peuple. Le Niger a une armée, mais en plus, il y a la France et le G 5. Les 400 soldats italiens doivent appuyer l’armée nigérienne pour sécuriser le territoire national du Niger. La France est bel et bien au courant des démarches du Niger auprès du gouvernement italien, et alors ! Touadéra, voyant que la France à travers l’opération Sangaris a plié bagages sans aucune alternative, doit pactiser avec l’enfer pour restaurer la paix et sécuriser son peuple. Dans le cas du Niger, il n’y a aucune réaction de la France malgré la présence d’AREVA dans ce pays. Pour la RCA, la France réagit simultanément à l’annonce de la très bonne nouvelle venant du président Poutine et de la Russie et se propose de vendre des armes à la RCA. La France savait d’avance  que la RCA n’a pas d’armes pour doter les FACA. La France fait partie de l’Union européenne et de l’EUTM qui réhabilite les FACA et après cette formation, il faut des armes. Pourquoi avoir attendu la suite favorable de la Russie pour de manière diarrhéique, annoncer son intention de vendre des armes à la RCA ? A quel jeu joue la France ? C’est dans la détresse absolue qu’on reconnaît les vrais amis et la Russie de Poutine est de ceux-là. Il a mis du baume au cœur des Centrafricains, leur donnant un espoir en la vie et à la dignité humaine.

La RCA est par terre politiquement, militairement, économiquement et socialement. La France veut vendre des armes aux Centrafricains qui ont de la peine à manger au quotidien, qui sont dispersés à travers le continent, pour certains, comme des déplacés, pour d’autres, des exilés, avec une frange sur le chemin de la migration, notamment vendus comme esclaves en Libye. La RCA n’a même pas les moyens de rapatrier ses migrants en Libye. La France n’a ni âme, ni conscience, ni le sens de l’honneur. Est-il étonnant qu’un récipiendaire de la plus haute distinction de France, renonce à sa médaille à cause du comportement du gouvernement français, horrible, inhumain et dégradant vis-à-vis de certains peuples ? Autant de voix françaises s’élèvent pour dénoncer la politique française en Afrique francophone et dans certaines parties du monde.

Donald Trump, le chef de l’Exécutif américain, a affirmé haut et fort, que « chaque président défend l’intérêt de son pays… ». Pour Trump, c’est l’ « Amérique d’abord… ». « Pour mon peuple, je me battrai pour la paix », a déclaré Faustin Archange Touadéra. La France ayant tourné le dos à la RCA, les Centrafricains doivent chercher ailleurs, le secours de Dieu et des amis sincères, pour les aider à restaurer la paix, la sécurité, condition sine qua non de tout développement. La pauvreté et la misère courent dans la rue. Touadéra doit gérer mille et un (1001) problèmes à la fois sur les plans sécuritaire, économique et social. Le secours des Centrafricains vient de l’Eternel qui a suscité l’attention de Poutine, Président de la Russie et de Donald Trump, des Etats-Unis.

Avant, pendant et après les élections de 2015, les Etats-Unis sont omniprésents au chevet de la RCA, tant sur les plans de l’organisation des élections, du déroulement du scrutin et de la proclamation des résultats. Les Etats-Unis ont veillé au grain sur la transparence, l’objectivité, la crédibilité de ces élections. Aujourd’hui, en plus de cela, l’action est mise sur la machine judiciaire en terme de formation à travers le barreau américain et maintenant, la formation des cadres militaires des Forces Armées Centrafricaines (FACA). Les Etats-Unis et la Russie sont les deux premières puissances militaires du monde, notamment nucléaires. Si la Russie apporte des armes et forme les FACA en complément de la formation que donnent les Etats-Unis, il est permis d’espérer voir une armée véritablement républicaine, disciplinée, courageuse et capable de défendre leurs compatriotes et leur pays.

Que Dieu bénisse les Etats Unis, la Russie et l’Union Européenne.

Julien BELA

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire