DEPUIS SON INVESTITURE JUSQU’A CE JOUR,...

Vendredi 06 janvier 2017 : 11H23

 DEPUIS SON INVESTITURE JUSQU’A CE JOUR, LE PRESIDENT FAT A RENCONTRE TOUTES LES FORCES VIVES DE LA NATION, MAIS PAS LA PRESSE

Depuis le retour du pays à l’ordre constitutionnel, le 30 mars 2016, jusqu’à ce jour, le président Faustin Archange Touadéra, a rencontré à maintes reprises toutes les entités des Forces Vives de la Nation (FVN), mais pas une seule fois la presse, au Palais de la Renaissance. Et ce, pour échanger et débattre des questions vitales touchant l’intérêt général de la nation. Est-ce faisable dans un régime démocratique sous d’autres cieux ? Et surtout dans un pays post-conflictuel comme le nôtre ? Autant d’interrogations qui dépassent l’entendement des journalistes.

Deux (2) preuves parmi tant d’autres, qui corroborent notre article sont les suivantes :

-  Dans son tout premier discours officiel à la nation, lors de son investiture, le président Touadéra avait parlé de tous les domaines de la vie active nationale, et des réformes qu’il compte apporter, mais sans évoquer le cas de la presse.

-  Pour la présentation des vœux du nouvel an, du mercredi 04 au vendredi 06 janvier 2017, le couple présidentiel a reçu au Palais de la Renaissance, tout le corps constitué de l’Etat, le corps diplomatique,  les agences des Nations Unies et les Organismes internationaux accrédités en RCA, la classe politique, les Forces de Défense et de Sécurité (FDS), la société civile, mais pas la presse. Incroyable mais pourtant vrai. Mais où est la « Rupture » ?

Pourtant, nul n’ignore le rôle combien très important qu’avait joué la presse, au temps fort de la récente et grave crise militaro-politique sans précédent qu’a connue le pays. Rôle qui a impacté positivement sur l’organisation des élections couplées de 2015 - 2016, la réussite de la table ronde de Bruxelles en Belgique du 17         au 18 novembre dernier, le retour progressif de la sécurité, de la paix, de la réconciliation nationale, de la cohésion sociale et du vivre ensemble sur toute l’étendue du territoire national. Même si la presse a pêché quelque part, allez-y comprendre que « l’erreur est humaine », déclare la Bible. Et quelle personne peut nous affirmer qu’il n’a jamais pêché dans sa vie ?

De grâce, la presse fait aussi partie des Forces Vives de la Nation. D’ailleurs, c’est le quatrième pouvoir dans tout Etat démocratique au monde. Et sans la presse, on ne peut pas bien gouverner. Donc, ayez un peu d’égard et de la considération pour la presse. Car elle a aussi droit de cité en RCA.

Le Petit YEKOA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×