DE LA PROBLEMATIQUE DES RESPONSABILITES DES CITOYENS

Mercredi 11 Janvier 2017 : 11H39

DE LA PROBLEMATIQUE DES RESPONSABILITES DES CITOYENS EN RCA POUR LE RESPECT DES LOIS ET PRINCIPES DE L’ETAT

 

« Tout ce que vous faites peut sembler insignifiant, mais l’important  est que vous le réalisiez », dixit Gandhi, philosophe et ancien premier ministre indien. C’est pour autant dire que l’une des conditions essentielles pour la réussite de l’édification d’une société, est fondée sur le respect des lois et principes de l’Etat, qui demeure le rôle que l’on confie à chaque citoyen (homme, femme et jeune), dans une entité bien déterminée. En effet, l’exercice de cette tâche peut se heurter à certains problèmes provenant des citoyens eux-mêmes. Pour surmonter ce phénomène social, les citoyens, à tous les niveaux, doivent s’investir dans la mise en œuvre des missions qui leur sont assignées.

Une responsabilité est un devoir ou une obligation de faire ou de ne pas faire quelque chose (cas des interdictions) dans le processus de développement d’un pays, d’une région, d’une collectivité ou d’une société.

Tous les individus sont égaux devant la loi. Elle est instituée par les citoyens. En conséquence, elle doit être respectée et appliquée partout où cela est nécessaire. A titre d’exemple, la loi interdit aux citoyens de s’attaquer et de détruire les biens publics et privés.

Chaque citoyen a des droits qui sont garantis par la constitution. Exemple, le droit à l’instruction, à l’information, à l’expression des opinions, à la santé, à la sécurité, au mariage etc.

Chaque structure, qu’elle soit publique ou privée, est dirigée par une autorité. Par conséquent, cette autorité mérite d’être respectée par tout un chacun : les citoyens d’un quartier doivent respecter le chef et les décisions du conseil de quartier.

Un bon citoyen doit avoir une parfaite connaissance des institutions républicaines, de leur fonctionnement et de la constitution de son pays. Exemple, le pouvoir exécutif, le pouvoir législatif, le pouvoir judiciaire, les lois.

Les citoyens doivent être associés à la gestion des affaires publiques, en participant effectivement à la vie de leurs collectivités : signer une pétition, s’adresser par écrit à son élu à propos d’un problème de la collectivité, assister aux réunions (locales et communautaires).

La participation des citoyens aux élections est régie par une loi électorale (le Code Electorale). Exemple, devoir de vote, être éligible, contribution financière ou matérielle à un candidat ou à un parti politique, surveiller le déroulement des élections.

La participation des citoyens aux débats politiques doit être constructive. A ce niveau, le citoyen lui-même doit faire des recherches pour participer aux débats, et pour ne pas prendre des rumeurs pour la vérité. Exemple, impliquer toutes les sensibilités politiques dans les débats. (Suite au prochain n°).

 

Le Petit YEKOA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire