CE QUI SE CACHE REELLEMENT DERRIERE LES AFFRONTEMENTS...

Lundi 20.02.2017 : 10H20

CE QUI SE CACHE REELLEMENT DERRIERE LES AFFRONTEMENTS MEURTRIERS INTRA-SELEKA DANS LE CENTRE-EST DE LA RCA

 

 

Depuis plus de deux (2) mois, les populations du Centre-Est de la RCA sont victimes des affrontements meurtriers intra-Séléka. Ces affrontements opposent la coalition FPRC-MPC-RPRC à l’UPC, toutes des factions dissidentes de la nébuleuse ex-coalition Séléka. Il est à préciser que la coalition FPRC-MPC-RPRC est composée majoritairement des Goula et Rounga, et sévit beaucoup plus dans les préfectures de la Vakaga, la Haute-Kotto, la Nana-Gribizi et le Bamingui-Bangoran. Tandis que l’UPC qui  est à prédominance peuhle, règne en maître absolu des lieux dans les préfectures de la Ouaka, de la Basse-Kotto et une partie du Mbomou.

Or, il s’est avéré que les responsables de la coalition FPRC-MPC-RPRC, tels que Nourredine, Zoundéko (le défunt), Alkhatim, Abdoulaye Hissein et consort, sont des  artisans radicaux de la « partition de la RCA ». Alors que l’UPC d’Ali Daras s’est farouchement opposée à leur projet satanique et machiavélique de cette « partition  du pays ». D’où la coalition FPRC-MPC-RPRC mène une bataille sans merci contre Ali Daras pour le déloger et le faire partir de la ville de Bambari, chef lieu de la préfecture de la Ouaka où il a sa base militaire et la majorité de ses éléments.

Autre aspect, dans leur projet machiavélique de la « partition de la RCA », la coalition FPRC-MPC-RPRC avait projeté de faire de la ville de Bambari, la « capitale » de leur nouvelle République. Etant donné que Bambari est un grand carrefour commercial, la ville la plus riche et peuplée de la région du Centre-Est de la RCA. Et l’assassinat de Joseph Zoundéko, chef d’Etat-major du FPRC par les Casque Bleus de la Minusca, le 11 février 2017 à Ippy, n’est qu’un prétexte pour les artisans radicaux de la « partition du pays » d’attiser davantage les affrontements meurtriers, pour prendre en otage la ville de Bambari et sa population. Mais dans ces affrontements meurtriers intra-Séléka, ce sont les populations du Centre-Est qui paient le lourd tribut.

A ces ennemis de la RCA et de son peuple, sachez que la « voix du peuple, c’est la voix de Dieu ». Et comme le peuple centrafricain est contre la « partition de son pays », de grâce, abandonnez votre projet machiavélique. Car quoi que vous fassiez, la RCA reste et restera toujours « Une et Indivisible ». Et nous vous disons que les « guerres et rébellions ne règlent jamais les problèmes dans le monde ». Donc, renoncez à votre projet machiavélique de la « partition de la RCA ». D’ailleurs, c’est un projet utopique et irréalisable. Dans le cas contraire, Dieu des Armées, le Tout-Puissant, l’Alpha et l’Oméga … va vous combattre en lieu et place de son peuple de la RCA. Et souvenez-vous du récit biblique du peuple israélien et des égyptiens lors de la traversée du fleuve Nil. Que c’était-il réellement passé à cette époque ?

 

Le Petit YEKOA 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire