BOUAR : LES FACA SONT DES LIONS QUI D...

Mardi 26.09.2017 : 09H57

 BOUAR : LES FACA SONT DES LIONS QUI DORMENT, LES ANTI-BALAKA EN ONT FAIT LA TRISTE EXPERIENCE

Un contingent des éléments des Forces Armées Centrafricaines (FACA) se trouve à Bouar dans la Nana-Mambéré. Ces éléments FACA font l’objet des railleries des Anti-Balaka qui les traitent de femmes, parce qu’ils n’ont pas d’armes. Un groupe de FACA, environ 15 soldats, faisant partie des convois sur le corridor Bangui-Douala, a voulu infliger une sévère correction à ces malfrats qui osent défier leurs frères d’arme. C’est ce groupe de 15 qui a donné la chasse aux Anti-Balaka. Il y a eu des échanges de tris, seulement, le bilan n’a pas été révélé.

De l’autre, le contingent Bangladeshi de la Minusca a été suspecté de fournir des armes aux peulhs à Niem-Yélowa. Des armes ont été effectivement saisies par les FACA. Ce qui a suscité le déplacement de la Ministre de la Défense, du ministre de la Sécurité Publique et celui de l’Elévage, afin d’attirer l’attention de ce contingent sur ses agissements. De l’autre, les Anti-Balaka ont interdit au contingent Bangladeshi de sortir de sa base, sous peine de représailles. Les armes saisies ont été remises aux hautes autorités qui ont fait le déplacement de Bouar. Les 15 éléments FACA sont revenus à Bangui. Les armes saisies sont aussi ramenées à Bangui.

Les FACA sont en gestation et d’un moment à l’autre, elles seront les maîtres du terrain. On ne marche jamais sur la queue d’un lion, même malade ou fatigué. Car ses griffes font très mal. Les Anti-Balaka pourraient regretter un de ces  quatre matins d’avoir nargué les FACA, c’est pour la vie, le temps que durera la RCA jusqu’à la fin du monde. En réalité, point n’est besoin de les narguer puisque les FACA montent en puissance. La défense de l’intégrité du territoire national et la protection des personnes et des biens, sont pour l’éternité. Un homme averti en vaut cent.

 

Julien BELA

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire