BIT 3 A L’HONNEUR AU CAMP KASSAI :

Vendredi 12 mai 2017 : 11H41

BIT 3 A L’HONNEUR AU CAMP KASSAI : REMISE DE CERTIFICAT AUX CHEFS D’EQUIPE ET REMISE DE 10 VEHICULES ET MATERIELS MILITAIRES PAR LA FRANCE

Don de vehicule ambassade franceLe camp militaire Kassaï a vibré au rythme de la cérémonie de remise de certificat de fin de formation aux chefs d’équipe du Bataillon d’Infanterie Territoriale (BIT 3), de dix (10) véhicules VTL (Véhicules de Transport de Logistique). La cérémonie a été présidée par le Premier ministre, chef du gouvernement, Mathieu Simplice Sarandji, aux côtés duquel on notait la présence du ministre de la Défense Nationale, Joseph Yakété, de l’Ambassadeur, haut représentant de la France à Bangui, Christian Bader, du chef d’état-major des armées Ludovic Ngaïfeï, de certains membres du gouvernement, en l’occurrence les ministres du Plan de l’Economie et de la Coopération, Félix Moloua, de la Fonction Publique, Abdoulaye Moussa, des Postes et Télécommunications, Justin Gourna-Zacko, de la Justice, Garde des Sceaux, Flavien Mbata...

Arrivé sur le lieu de la cérémonie, précisément au camp Kassaï, le Premier ministre, Chef du gouvernement a reçu l’honneur militaire, et a passé les troupes en revue, tout comme le chef d’état-major des armées. Après son installation dans la tribune officielle, une prière est élevée à Dieu par l’aumônier militaire. Dans sa prière de circonstance, tirée du livre de Josué, l’aumônier a intercédé auprès de Dieu des armées pour que les éléments des Forces Armées Centrafricaines (FACA) soient forts et courageux et observent entièrement la loi. Qu’ils ne s’écartent pas de celle-ci et leurs projets réussiront.

Cette prière relative à l’ouverture de cette cérémonie a été suivie par la remise de certificats de fin de formation aux chefs d’équipe du BIT 3 par les militaires de la Mission Européenne de Training (EUTM) qui ne sont autres que leurs formateurs. L’allocution du Chef d’Etat-major des armées, le général Ludovic Ngaïfeï, la visite des véhicules et matériels par le ministre de la Défense, l’ambassadeur de France à Bangui, le chef d’état-major des armées et quelques officiels, puis leur remise officielle et enfin la signature du protocole de cession gratuite des 10 véhicules et matériels de guerre par le ministre de la Défense Nationale, Joseph Yakété et l’ambassadeur, haut représentant de la France en Centrafrique, Christian Bader, ont bouclé cette cérémonie.

Notons tout de même qu’un défilé du BIT 3 a eu lieu. Le chef d’état-major des armés et le commandant de l’EUTM, le général Ruys ont coanimé un point de presse. Nous reviendrons sur les temps forts de cette cérémonie dans notre parution du lundi 15 mai 2017.

 

Denis LOUGOUSSOU-NGOUVENDA

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire