AEROPORT BANGUI-M’POCKO : FORTE...

Mardi 18.07.2017 : 10H57

AEROPORT BANGUI-M’POCKO : FORTE MOBILISATION DES HABITANTS DE COMBATTANT POUR HUER LE PAN MECKASSOUA, DEJOUEE DE JUSTESSE

Alerté d’une forte mobilisation des habitants du quartier combattant dans le 8e arrondissement de la ville de Bangui, au niveau de l’aéroport international Bangui-M’pocko, le vendredi 14 juillet 2017, aux environs de 16 heures, nous nous y étions rendu pour s’enquérir de la réalité de ce qui s’était exactement passé. Et dès notre arrivée, nous avions constaté quatre (4) faits majeurs, à savoir la présence d’une foule de personnes (hommes, femmes et jeunes de deux sexes) aux abords de l’aéroport international Bangui-M’pocko ; de l’avion Air France sur le tarmac de l’aéroport ; de l’aide-camp du PAN Meckassoua, ainsi qu’un dispositif sécuritaire très renforcé des Casques bleus de la Minusca. Que s’était-il réellement passé ?

Selon les informations reçues sur place, à bord d’Air France, il y a la présence du PAN Meckassoua, qui rentrait de Paris à Bangui, après avoir effectué une mission de travail,  qui est à la source de cette forte mobilisation de personnes de ce vendredi 14 juillet.

L’un des manifestants qui a requis l’anonymat, nous avait lâché, « nous nous sommes mobilisés ici pour huer le PAN Meckassoua pour son soutien et sa connivence avec l’UPC de Ali Darras et certains mercenaires afin de déstabiliser le régime du président de la République, démocratiquement élu par le peuple centrafricain, professeur Faustin-Archange Touadéra. Malheureusement, vu la tension qui prévaut en ce moment-là, nous n’avions pas pu, car le PAN Meckassoua a été maintenu longtemps au salon d’honneur, probablement pour ne regagner son domicile qu’à la tombée de la nuit. D’où nous avions décidé de nous disperser et c’est déjà un signal fort de notre part pour le PAN Meckassoua ». Sans faire de commentaires, nos investigations se poursuivent encore sur cette affaire, pour éclairer la lanterne de nos fidèles lectrices et lecteurs.

Le Petit YEKOA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire